le Sheikh Imran Hosein est « seul » dans ses vues !

                                     – Dans cette série je me propose de vous donner une première réponse rapide  à ces  questions qui  sont plutôt légitimes et pertinentes,  et  souvent porteuses d’un potentiel d’évolution du cheminement de l’individu comme du débat. Et  pour ce ce premier audio, la démarche qui est la mienne se doit d’être En savoir plus surle Sheikh Imran Hosein est « seul » dans ses vues ![…]

DU SENS DES MAUX (post-coloniaux)

As Salam  Alaeykoum   paix sur vous .   – Quand ; pour les obligations  du plan multi séculaire   il faut a la fois défendre l’immigration  dans le  but de  pousser ,au bout du processus subversif  a la guerre civile, il faudra  donc a un moment de la stratégie  cesser  de présenter le coté négatif  En savoir plus surDU SENS DES MAUX (post-coloniaux)[…]

des mots pour penser ou des maux a panser ?

le sens des mots   – Quand j’invoque le sens des MAUX comme je l’ai déjà dit , c’est un sujet qui traverse tous les autres ,  puisque la réalité de cette époque de la fin des temps est le résultat de plusieurs subversions   se succédant  de  siècles  s’ajoutant les unes aux autres et donc En savoir plus surdes mots pour penser ou des maux a panser ?[…]

Empereurs & Sages de Pères en fils ….adoptifs

 » Le pire des sages est celui qui frequente les princes , le meilleur des princes frequente les sages «  Paix sur vous  – Dans un  désir  d’échanger pour mettre en avant les similarités des sagesses de certaines  approches philosophiques des penseurs grecs avec le monothéisme du livre  et plus particulièrement le  Coran ( et En savoir plus surEmpereurs & Sages de Pères en fils ….adoptifs[…]

De la farce quotidienne aux saveurs d’antan

« Quand tu comprend qu’on t’as menti depuis toujours , tu n’as pas encore accéder a ce qu’est la verité  » #uto   .  .     – « sans savoir réellement d’où on vient on ne peut ni comprendre ou ont est ni vers quoi on veut aller » (Reynald Secher .  liens en bas de page)   En savoir plus surDe la farce quotidienne aux saveurs d’antan[…]